acces

Formations 2016-2017

La Chambre d'Agriculture s'attache à ce que soient conciliés, au mieux, les intérêts de l'agriculture et la prise en compte de la biodiversité. Elle travaille, par ailleurs, à faire connaître et reconnaître la biodiversité inféodée aux milieux agricoles

Les projets en cours, tels que la Trame Verte et Bleue, la mise en place de mesures agro-environnementales sur les sites Natura 2000, les éléments fixes du paysage et les diagnostics biodiversité, témoignent de la conciliation possible entre les enjeux agricoles et environnementaux. Les agriculteurs participent aussi à la connaissance de la biodiversité sur leurs parcelles par l'intermédiaire de l'Observatoire Agricole de la Biodiversité.

 

La Trame Verte et Bleue (TVB)

Source : COMOP - Juillet 2010

La TVB est constituée de réservoirs de biodiversité reliés par des corridors écologiques qui peuvent être de plusieurs types.

La mise en place de la TVB fait suite aux Grenelle 1 et 2 qui créent cet outil pour freiner la perte de la biodiversité et permettre de maintenir ou rétablir le réseau écologique fonctionnel.

La TVB a pour principaux objectifs de réduire la fragmentation et la vulnérabilité des espaces naturels, identifier des espaces importants pour la biodiversité et les relier par des corridors écologiques, atteindre ou conserver le bon état écologique des eaux de surface, améliorer la qualité et la diversité des paysages.

Sur le département du Loir-et-Cher, 3 Pays réalisent une étude TVB afin de préserver la biodiversité sur leur territoire, avec le soutien financier de la Région par l’intermédiaire des contrats de pays. Il s’agit du territoire du Syndicat Intercommunal de l'Agglomération Blésoise, le SIAB (étude portant sur les Pays des Châteaux et Beauce Val de Loire), le Pays Vendômois et le Pays de la Grande Sologne.

La Chambre d’Agriculture intervient, aux côtés du CDPNE (Comité Départemental de Protection de la Nature et de l’Environnement), sur l’identification et la localisation des enjeux avec le croisement de l’occupation agricole du sol et sur l’élaboration du plan d’action (animation de groupe thématique agricole).

Les sites Natura 2000

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages animales ou végétales, et de leurs habitats. 

Le réseau Natura 2000 comprend deux types de sites :

- des Zones de Protection Spéciales (ZPS) pour la conservation des espèces d’oiseaux sauvages (Directive Oiseaux)

- des Zones Spéciales de Conservation (ZSC) pour la conservation des types d’habitats et des espèces animales et végétales (Directive Habitats)

Le document d’objectifs (DOCOB) définit pour chaque site les mesures de gestion à mettre en œuvre. Ce dernier est animé par la structure animatrice du site.

En Loir-et-Cher, la Chambre d’Agriculture anime le DOCOB de la ZPS Petite Beauce et assure, pour le compte du Conservatoire d'espaces naturels de la région Centre,  l’animation agricole sur le site des Prairies du Fouzon (ZPS et ZSC).

L’animation passe, entre autres, par la mise en place de mesures agro-environnementales territorialisées (MAET), des contrats Natura 2000 et une Charte Natura 2000. Ces 3 outils sont spécifiques à chaque territoire.

Les MAET sont mises en place sur des territoires à enjeux, tels que les sites Natura 2000. Elles visent essentiellement à limiter la dégradation de la biodiversité et à préserver ou rétablir la qualité de l’eau quand il s’agit de bassins versants prioritaires définis au titre de la directive cadre sur l’eau.

Les MAET, enjeu biodiversité, permettent de mettre en œuvre des mesures de bonne gestion définies dans le DOCOB. Les agriculteurs qui s’engagent dans une MAET, adaptent leurs pratiques agricoles à des enjeux environnementaux identifiés sur leur exploitation ; en contre partie ils reçoivent une rémunération annuelle et par hectare engagé et souscrivent pour 5 ans tout en respectant un cahier des charges établi pour chaque mesure.

Exemple d’une MAET : implantation d’un couvert d’intérêt faunistique et floristique, avec un retard de fauche après le 31 août.

Si vous possédez une parcelle dans un site Natura 2000, vous pouvez être concerné par l'évaluation des incidences.
Pour plus d'informations, cliquez ici

 

Retrouvez plus d'informations sur le site Internet de la Petite Beauce 

http://zps-petite-beauce.n2000.fr/

Agrifaune

Agrifaune est un réseau national d’échange, d’expérimentation et de démonstration basé sur un maillage d’exploitations agricoles de référence. L’objectif de ce réseau est de concilier l’agriculture et la prise en compte de la faune sauvage et du petit gibier. 60 départements sont actuellement engagés au niveau national.

Le réseau Agrifaune a été institué par une convention de partenariat signée en 2006 entre l’APCA, la FNSEA, la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs) et l’ONCFS.

En Loir-et-Cher, le projet est localisé au nord du département, à cheval entre les Pays Vendômois et Beauce Val de Loire et au nord de la forêt de Marchenoir. Il est situé sur 7 communes : Autainville, Binas, La Colombe, Moisy, Ouzouer-le-Doyen, Semerville et Verdes.

Les nouvelles règles d’éco-conditionnalité de la PAC imposent un pourcentage de 3 % d’éléments fixes du paysage sur la surface agricole utile en 2011. Le pourcentage exigé ne devrait pas évoluer en 2012 mais il est fort probable que ce taux augmente dans les années à venir, en particulier dans le cadre de la nouvelle PAC. La Chambre d’Agriculture, la Fédération des Chasseurs et l’ONCFS ont proposé un projet d’accompagnement des exploitants ne disposant pas du quota pour la mise en place d’éléments fixes du paysage dans une perspective de prise en compte de la biodiversité, notamment en faveur du petit gibier.

Sur le territoire retenu, 13 exploitants se sont déclarés intéressés pour participer au projet dont 6 retenus dans un premier temps, au vu de leur pourcentage d’éléments et de leur localisation géographique.

Le projet repose sur un état des lieux du territoire et sur des diagnostics individuels d’exploitations. Ces derniers ont pour objectif de favoriser les échanges et les bonnes pratiques en faveur du petit gibier et des auxiliaires de culture.

Les partenaires

L'Observatoire Agricole de la Biodiversité

C'est le premier projet national qui implique des agriculteurs dans la création de références sur la biodiversité en milieu rural.

L'Observatoire est piloté par le Ministère de l'Agriculture et mis en oeuvre par le Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) et l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture (APCA) depuis 2010.

Principe : des agriculteurs volontaires observent la biodiversité sur leurs parcelles à l'aide de protocoles standardisés et simples à mettre en place. Dans le but de mieux connaître la biodiversité dans les parcelles, de faire le lien entre les pratiques, les cultures et les espèces présentes, de développer la connaissance pour adapter la gestion de la biodiversité en milieu agricole et de faire valoir le rôle des agriculteurs dans la préservation de la biodiversité.

4 protocoles sont proposés pour observer, selon un calendrier défini, les vers de terre, les mollusques et carabes, les papillons et les abeilles solitaires.

Pour 2012, une vingtaine d'exploitants du Loir-et-Cher se sont engagés à observer la biodiversité sur leur exploitation en mettant en place un ou plusieurs protocoles.

Contact

Amandine Plaire
02 54 55 20 16

amandine.plaire@loir-et-cher.chambagri.fr

Réseau Natura 2000 en région Centre

TRAITEMENT DES CHARDONS

RAPPEL pour les agriculteurs ENGAGES EN MAET Petite Beauce sur la mesure AU2 :

L'entretien des couverts en MAET est interdit du 30 avril au 31 août.
Cependant, le traitement des chardons est autorisé uniquement en localisé.
2 types d'intervention sont possibles :
 - Intervention mécanique (avec un broyeur ou écimeuse) : la hauteur de coupe sera de 30 cm au moins
 - Traitement phytosanitaire exceptionnel sur les ronds de chardons.

La DDT devra être informée par écrit 10 jours avant l'intervention

Pour tout complément, n'hésitez pas à vous reporter au cahier des charges de la mesure, téléchargeable ici

Contacts | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS